Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Dictionnaire suite

J

  • Jarjille : (n.f) se dit de quelqu’un de taquin, d’un enfant qui a la “bougeotteh

L

  • Lermuze : (n.f) lézard « Vois tu moi les sur la plage ! acclabousés comme des lermuzes au soleil !»
  • Lourde : (n.f) avoir la lourde signifie avoir le tournis, ne plus voir stable, avoir les idées embrouillées, être fatigué. Au figuré, mettre la lourde signifie embêter, assaillir une personne, jusqu’à l’embrouiller dans ses pensées. « C’te babielle m’avait mis la lourde !»

M

  • Machurer : (v.tr) maculer, salir - « il s’était tout machuré »
  • Mani : (n.m) hanneton « Le coissou s’est fait attraper par l’instit’ a amener des manis en classe, ça a bardé »
  • Maronner : (v. intr) pester, maugréer - « il était encore tout machuré ; ça m’a fait maronner ! »
  • Marpailler: (v. tr) tripoter, ou caresser vigoureusement. « C’était le début qu’ils fréquentaient, tu les aurais vus se marpailler !»
  • Matru : (n.m) enfant, (adj.) petit - « viens là, l’matru. »
  • Matrue : (n.f) fille, mère (péjoratif)
  • Milachien : juron, personne vulgaire sans éducation (voir aussi miladzeu)
  • Miladzeu : initialement juron (mille dieux !) par extension personne vulgaire sans éducation, utilisant ce juron « C’est des vrais Miladzeux, je te dis toujours à pitancher !»
  • Minarat : (n.m) mineur
  • Minater : (v.int) flirter, avoir un comportement calin. « Quand j’lai vu minater, comme ça, je me suis dit, fouilla, il doit avoir quelque chose à se faire pardonner, lui qui est tant jarjille d’habitude. »
  • Moments :(n.m) dans l’expression des moments équivalant à si, si jamais, au cas où : « Des moments qu’y viendrait, dis-lui que je suis allé voir le papy à l’hospice. »
  • Mouillancher : (v. intr.) pleuvoir légèrement.

P

  • Pampille : (n.f) la fête.
  • Patère : (n.m) chiffonnier ambulant, utilisé autrefois comme image de croquemitaine. « Ecoute piozou, si tu veux pas manger ta soupe, demain je te donne au patère.»
  • Pège, Pégole : (n.f) proprement la poix, par extension toute matière collante, en dérive l’adjectif pégoleux. « Le coissou avait mis les doigts dans la confiture, y’ z’étaient tout pégoleux !»
  • Petafiner : (v.tr) abimer, casser, détruire, gâcher, mettre quelque chose dans un état lamentable « Une auto toute neuve ! Il est allé se la petafiner sur un platane » ;(intransitif) mourir « Plutôt que de se rendre Bonnie et Clyde, y z’ont mieux aimé petafiner ensemble ! ».
  • Peton (n.f/adj.f): chipie, peste, faiseuse de ragots. « La manière qu’elle est peton la Marie ! Elle te caresse le dos par devant, et elle te crache à la figure par derrière »
  • Pichornier ou pichorgner: (v.tr) faire le nez, refuser spécialement en parlant de la nourriture.
  • Pillou : (n.m) petit enfant, poussin.
  • Piozou : (n.m) petit enfant, terme affectueux.
  • Pirourou : (n.m) rémouleur.
  • Pitanche : (n.m) clochard ou ivrogne.
  • Pitancher : (v.intr) boire de l’alcool sans modération. « C’est qu’un verrier de Saint Rambert, ça pitanche mieux qu’un minarat !».
  • Piquer’lle : (n.f) humeure sèche au coin des yeux, en général utilisé au pluriel.
  • Pitrogner : (v.tr) Toucher/tripoter avec des doigts sales
  • Plier : (v.tr) Emballer, « Ce saccaraut me l’avait plié comme ça dans du papier journal, sans mettre de la frézille, tu penses si ça a été petafiné en moins de deux »
  • Portion : (n.f) casse-croûte, goûter par extension repas rapide.
  • Poutrasse : (n.f) femme trop maquillée, poupée.
  • Poutringuer (se) : (v. pron.) se maquiller avec excès.

Q

  • …que : en fin de phrase sert à souligner :
    • la continuité de l’action, sa fréquence « Il a un de ces babeaux, il pleure que ! »
    • son caractère récent équivalant alors à venir juste de, à l’instant « Vois-tu moi le ct’affaire qu’arrive que ! », « j’arrive que » ou « Essaie rien que ! »
  • Quinarelle : (n.f) moulin à musique, jouet bruyant ou bien ce dit d’une personne qui n’arrête pas de pleurer, de se plaindre « Depuis ce matin, il est après sa quinarelle, je crois que je vais faire un malheur, avant d’être souriat !»

R

  • Racine : (n.f) carotte
  • Râpée : (n.f) galette de pommes de terre râpées, liées à l’œuf et poêlées, servies en plat de résistance ou en accompagnement.
  • Rapetasser (v.tr): raccommoder, coudre sans grande délicatesse et si possible rapidement. «Je suis après lui rapetasser son pantalon, que sinon il irait courir le derrière à l’air»
  • Rapetaret : (n.m) de petite taille, court sur patte. « En politique, y’en a ben des rapetarets, faramelans comme les grands ! »
  • Reloge : (n.f) horloge.
  • Regarder: (v.tr) économiser d’une manière avaricieuse. L’action de regarder est le contraire de la générosité « Tu vas pas nous regarder le canon, ménan (maintenant)! Allez, remets nous-en un autre !»
  • Remettre : (v.tr) reconnaître (quelqu’un)« Vous me remettez pas ? Je suis la fille à Lulu qui est le beau frère du piozou. Ah, ça y est ? Vous me remettez ?»
  • Roupiane : (n.f) robe de mauvaise facture, fripe, parfois avec la nuance de voyant, de mauvais goût. Le participe passé adjectival enroupiané équivaut à mal habillée de façon voyante. « Une sapré gambelle celle-là, toujours avec des roupianes pas possib’ ! »

S

  • Sainté : Saint-Étienne
  • Saccaraud (n.m): personne brusque, traitant les objets sans ménagement « Le Toine, c’est un sapré saccaraud, petit déjà ses jouets étaient petafinés dès le jour de l’an »
  • Sampiane ou Sampe (n.f): femme négligée ou ménagère ne tenant pas son intérieur propre.
  • Sapré(e) (adj.): équivalent de l’ampliatif sacré(e) « Sapré bon dieu ! t’as encore petafiné ton vélo !»
  • Sarce (n.f): fille
  • Sarasson (n.m): sorte de fromage frais, tiré du babeurre, par extension sa préparation relevée (sel, poivre, pourettes, vinaigre)
  • Sarssouiller ou Sassouiller (v.tr): jouer avec l’eau, trempoter, spécialement en parlant des enfants.
  • Souriat (adj.): sourd ou assourdi « Y z’étaient complètement ébravagés là dedans, y z’avaient mis le pickup à fond, de quoi se rendre complètement souriat »
  • Sampiller (v.tr): froisser, abîmer. Synonyme de “petafiner”. “Marcel, fais attention à pas sampiller tes habits avant d’aller à messe”

T

  • Tabazut (adj.): fou, excité
  • Tateminette (n.f. ou adj.): méticuleux jusqu’à la maniaquerie. « Tu devrais essayer de lui faire réparer la reloge, tateminette comme il est y’finirait bien par y arriver »
  • Tège (n.f. ou adj.) : se dit pour une grande quantité ou signifie ivre. “J’peux pas finir cette purée, tu m’as mis la tège.”
  • Tirer peine (expression verbale): Avoir pitié de « Ça faisait tirer peine de la voir gueniller comme ça. » ou s’inquiéter « A l’idée de rentrer rue Royet, tout aborgnon, la glaudine elle tirait peine »
  • Traboule : passage couvert à travers un pâté de maison, faisant communiquer deux rues (également lyonnais)
  • Trifouiller (v.tr.) : fouiller (farfouiller) en semant le désordre, ou en abîmant quelque chose. « Qu’essss tu es encore venu trifouiller à la cave ?». « Comment qu’elle m’a trifouillé ma robe de travers, la couturière.»

V

  • Veson : (n.m.) ver « Il se tortillait sur sa chaise, on aurait dit un vrai veson.»
  • Viron : (n.m.) promenade, tournée. « Du Soleil à Michon, ça fait un sapré viron. »
  • Vogue : (n.f.) fête, foire ; la Vogue des noix est une fête foraine qui se déroule à Firminy et qui a lieu à la fin de la récolte des noix.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by